Accueil > Autorité parentale, Divorce > Organisation du droit de visite et d’hébergement

Organisation du droit de visite et d’hébergement

Bonjour
Je suis en instance de divorce. Je cohabite encore avec mon mari. Nous avons deux jeunes enfants. Nous habitons dans le sud-ouest.  Je demande la garde principale des enfants. Lui, vient d’obtenir une mutation pour la Corse. Nous ne nous entendons pas et il est impossible de communiquer sereinement.
J’ai besoin d’idées pour proposer une garde d’enfant viable. Il n’est absolument pas question de couper les liens père – enfant mais de trouver une solution adaptée à leur jeune âge (6 mois et 20 mois). Connaissez vous des exemples de DVH dans ce type de situation ? Est-ce que le papa peut faire le déplacement pour venir voir les enfants N A quelle fréquence ? Pour les voir où ? Quelle organisation ? Qui paierait ?
Merci pour votre aide.

 

Categories: Autorité parentale, Divorce Tags:
  1. AUFIERE Pierrette
    07/05/2018 à 15:56 | #1

    Bonjour vous pouvez me joindre par mail pour nous en entretenir si vous le souhaitez voici le mien pierrette.aufiere@laposte.net

    Pierrette Aufiere Avocat honoraire Mediateur familial

  2. Lilimed
    07/05/2018 à 15:59 | #2

    Le mieux est de rencontrer un médiateur familial pour discuter avec le papa de l’organisation des visites et de la contribution à l’entretien et l’éducation des enfants et autres sujets que vous souhaitez aborder ensemble. Les entretiens sont confidentiels et peuvent vous aider à prendre du recul sur votre situation et trouver des solutions mutuellement acceptables.
    Voir sur le site de l’APMF pour trouver un médiateur familial diplômé d’Etat près de chez vous : https://www.apmf.fr/annuaire-recherche-departement/ pour trouver un médiateur familial.

  3. 12/06/2018 à 21:20 | #3

    Chère Madame,
    Compte tenu de la distance géographique séparant vos domiciles respectifs du fait de cette mutation professionnelle, un DVH classique paraît difficilement envisageable, sauf à ce que le père ait la possibilité de venir sur le lieu de résidence des enfants un weekend sur deux.
    Il est possible de proposer que le père exerce un droit de visite et d’hébergement un weekend par mois, à charge pour lui de se rendre sur le lieu de vie des enfants et de réserver un hébergement.
    Le père sera également susceptible de solliciter que son DVH s’exerce durant la totalité des petites vacances scolaires.
    En tout état de cause, à défaut d’accord entre vous, le Juge statuera en fonction de ce qu’il estime relever de l’intérêt des enfants.
    Vous pourrez invoquer le fait que le père est à l’origine de l’éloignement géographique pour solliciter qu’il supporte la charge des trajets afférents à l’exercice du DVH.
    Néanmoins, le Juge appréciera le contribution de chacun d’entre vous à l’entretien et l’éducation des enfants en fonction de sa situation financière.

    Votre bien dévouée,

    Julie HACHE
    Avocate au Barreau de Bordeaux

  1. Pas encore de trackbacks