Accueil > Mineurs > Protection de l’enfance : rapport d’activité du défenseur des droits

Protection de l’enfance : rapport d’activité du défenseur des droits

Dans son rapport d’activité pour 2016, le défenseur des droits dénonce l’insuffisance des moyens dédiés à la protection de l’enfance depuis la prévention jusqu’à la prise en charge des jeunes majeurs.

« Les réclamations reçues cette année illustrent, de manière extrêmement préoccupante, l’insuffisance des moyens dédiés à la protection de l’enfance depuis la prévention jusqu’à la prise en charge des jeunes majeurs. Réduction drastique des moyens alloués par les départements à la prévention spécialisée, non-exécution des décisions judiciaires de placement faute de place, défaillances dans la prise en charge des mineurs non accompagnés, manque de solutions de soins, psychiatriques et médico-psychologiques, pour les enfants et adolescents, notamment confiés à l’aide sociale à l’enfance, engorgement des lieux de rencontre enfants-parents, limitation des contrats jeunes majeurs : les illustrations sont nombreuses et se multiplient. Il constate l’engorgement des lieux offrant des dépistages, prises en charge et accompagnements à la parentalité, tels que les centres d’action médico-sociale précoce ou les centres médico-psycho-pédagogiques où les listes d’attente s’allongent. À cela s’ajoute les insuffisances de la médecine scolaire qui concourent de manière évidente à augmenter les difficultés des enfants et des familles.

La protection de l’enfance doit être l’affaire de l’ensemble des pouvoirs publics : État, départements, secteur sanitaire, municipalités. Le Défenseur des droits reste mobilisé pour rendre visible ces difficultés et les conséquences qu’elles ont sur chacun des enfants concernés et met en œuvre l’ensemble de ses pouvoirs pour intervenir dans les situations individuelles et sur les problématiques générales ».

Lire le rapport

Categories: Mineurs Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks