Accueil > Autorité parentale > Liens père/enfants : quelques données chiffrées

Liens père/enfants : quelques données chiffrées

Une étude de l’Ined donne quelques chiffres intéressants s’agissant de la fréquence du lien père/enfant en cas de séparation.

Pour 18 % des enfants (de 0 à 34 ans) de parents séparés, le père dit ne jamais les voir.

Les liens se défont avec le temps. La proportion d’enfants ne voyant jamais leur père est inférieure à 6 % si la séparation remonte à moins de 4 ans ; elle est de 19 % si le père est séparé depuis 10-14 ans et 32 % au-delà. Par ailleurs, plus l’enfant était jeune au moment de la séparation  moins il voit son père ensuite.

L’évolution de la situation familiale du père a également des incidences : 14 % des enfants ne voient jamais leur père s’il vit seul contre 24 % s’il vit en couple et a eu un enfant dans le cadre de cette nouvelle union.

La proportion d’enfants ne voyant jamais leur père est bien moindre quand le revenu du ménage dans lequel il vit est élevé (8 % quand le revenu mensuel est de 3 000 € ou plus contre 30 % pour un revenu inférieur à 1 000 €).

Cela étant, le contexte a changé et l’idée selon laquelle le couple parental doit survivre au couple conjugal s’impose aujourd’hui : le maintien des relations avec le père dans l’après-séparation est aujourd’hui un peu plus important que par le passé.

Lire l’étude : Quand la séparation des parents s’accompagne d’une rupture du lien entre le père et l’enfant, Population et sociétés, mai 2013

Categories: Autorité parentale Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks