Accueil > Non classé > Défense des droits parentaux

Défense des droits parentaux

Manifestation, en France, pour défendre les droits parentaux, samedi 24 septembre 2016 à 10 heures devant France Télévision, esplanade Henri de France.
Motif : des millions de parents sont privés injustement de leurs enfants à la suite de conflits de ruptures conjugales de séparations ou de divorces… et où ces « parentectomies » injustifiées font suite à de fausses accusations, dans la plupart des cas.
Ces enfants souffrent (sur le plan psychologique) en raison de leurs bris de liens de loyauté avec leurs pères (à +- 85 %) ou avec leurs mères (à +- 15 %) ;  les dégâts sur la santé de ces enfants sont importants, et les souffrances difficiles à soigner… Même devenus adultes, ces  « enfants du divorce » souffrent encore de troubles post-traumatiques… avec somatisations diverses.
Il y a à peine 10 ans, peu de médecins s’en rendaient compte. Mais les faits sont là. Même majeurs, ces  « enfants du divorce » se suicident.
Au niveau légal, confier des enfants soit à des mères, ou bien à des pères, constitue une discrimination parentale. Toute discrimination est illégale dans un  »État de Droit » !

Comité de Défense des Droits Parentaux 1994 – International Network

Categories: Non classé Tags:
  1. Djemory Diabate
    22/09/2016 à 11:44 | #1

    Mesdames, Messieurs,

    Excellente initiative qui n’arrive pas trop tard. La législation en la matière pourtant si simple semble se complexifier devant les juges du fait de l’instrumentalisation qu’en font les services sociaux.

    Heureusement qu’il y en a encore qui ne se laisse pas escroquer aussi facilement par celles et ceux qui ont tirent un avantage pécuniaire de ces placements illégaux et injustes au mépris même des droits des enfants et de ceux des parents.

    Je soutiens cette manifestation avec toute la détermination pour rendre justice à ces enfants dont on abuse.

  2. 23/09/2016 à 08:38 | #2

    Les actions pour davantage d’égalité parentale sont à encourager.
    Une cathédrale qui ne repose pas sur des fondations solides s’écroulera. Les père et mère représentent les fondations sur lesquelles l’enfant va s’élever harmonieusement et construire sa personnalité, elles lui assurent la stabilité. L’absence de l’un (souvent le père) fragilise les fondations de l’enfant, il partira dans la vie avec un handicap.
    Auteur du livre Les jeudis muets Moi, Fina, enfant du divorce.

  1. Pas encore de trackbacks