Accueil > Droit pénal de la famille > Violences conjugales : les chiffres

Violences conjugales : les chiffres

En 2011, 42 140 victimes ont appelé le « 3919 », dédié aux violences conjugales selon la Fédération nationale solidarité femmes (FNSF). Le nombre d’appels est en diminution comparé aux deux années précédentes.

Pour 95,9 % des appels, il s’agit de femmes, qui, en moyenne, ont entre 30 et 50 ans. La FNSF estime à 2 490 697 le nombre de femmes âgées de plus de 15 ans victimes de violences conjugales, soit 9,1 % de la population féminine française.

Dans plus de 83 % des cas – et cela n’est une surprise pour personnes – leur bourreau n’est autre que leur partenaire qui partage le même logement. Les enfants sont eux-mêmes exposés aux violences dans 83,5 % des cas (15 % d’entre eux sont maltraités).

Les dénonciations étant sans doute encouragées par  la loi n° 2010-769 du 9 juillet 2010 qui reconnaît les violences psychologiques (loi de juillet 2010), les violences psychologiques et verbales sont de plus en plus signalées (+ 7 %).

Les violences sexuelles sont en augmentation et sont présentes dans 6 % des situations.

433 des femmes déclarent avoir subi un viol conjugal (soit 36 femmes de plus qu’en 2010).

Sur l’ensemble des femmes victimes de violences conjugales, seulement 9 % ont déposé plainte (donnée stable/2010) et 18 % ont eu un certificat médical.

Categories: Droit pénal de la famille Tags:
  1. Arthur
    19/06/2012 à 20:08 | #1

    En France, il y a des femmes battues et des hommes battus. Arrêtons de cataloguer un sexe dans le camp des victimes et l’autre dans le camp de la violence. 630 000 femmes et 280 000 hommes battus d’après le rapport de l’ONDRP de juillet 2011 : http://www.homme-culture-identite.com/article-violences-conjugales-les-hommes-battus-oublies-par-la-france-89710984.html

  1. Pas encore de trackbacks