Accueil > Adoption > Un nouveau rapport en faveur d’une réforme de l’adoption nationale

Un nouveau rapport en faveur d’une réforme de l’adoption nationale

Nouveau rapport sur l’adoption. L’académie de médecine entend apporter sa pierre à l’édifice.

Un constat : 726 enfants ont été adoptés en France en 2008 alors que 250 000 à 300 000 enfants font l’objet d’une mesure de protection. En définitive, le retrait d’autorité parentale ou l’abandon sont très rarement prononcés alors même que les enfants sont victimes de sévices ou que les parents s’en désintéressent.

Des propositions : entre autres choses, l’académie de médecine plaide en faveur d’un retrait des droits parentaux prononcé sans délai en cas de sévices avérés, de l’obligation pour les médecins de signaler de tels sévices et d’un raccourcissement à six mois du délai d’évaluation pour les cas de désintérêt parental.

La question de l’adoption nationale revient régulièrement sur le devant de la scène. Pourtant, le projet de loi relatif à l’adoption déposé au Sénat en avril 2009 n’a jamais été examiné. Il n’est donc pas certain que ce nouveau rapport soit de nature à accélérer une réforme qui ne fait pas l’unanimité et qui, à l’évidence, n’est pas considérée comme prioritaire.

Lire le rapport Faciliter l’adoption nationale

Categories: Adoption Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks