Accueil > Majeurs protégés > Chiffres de la protection des majeurs

Chiffres de la protection des majeurs

L’Observatoire national des populations de majeurs protégés (ONPMP), créé par l’UNAF, publie son rapport annuel 2016 et actualise les données relatives aux majeurs protégés en nous fournissant au 31 déc. 2014 un tableau des caractéristiques démographiques et sociales de la population (V. brève du 3 mars 2015).

Au 31 déc. 2014, 56 % des personnes protégées accompagnées par une UDAF bénéficient d’une curatelle renforcée ou aménagée (53,3 % fin 212) et 36,8 % d’une tutelle (36 % fin 2012). Par rapport aux autres types de mandataires, le réseau des UDAF se caractérise par une proportion particulièrement élevée de personnes en curatelles renforcées : 51,5 % pour les mandataires individuels. Dans trois départements se sont les mesures de tutelles qui sont majoritaires (Aisne : 51,1 %, Corrèze : 53,1 %, Ardennes : 53,2 %).

Les hommes sont majoritaires (53,1 %) dans la population des personnes protégées par les UDAF (contre 51,9 % pour l’ensemble des majeurs protégés en France selon les chiffres de la DGCS). Dans le réseau UDAF, les femmes ne deviennent majoritaires qu’à partir de 73 ans.

Tout comme les années précédentes, il y a une sur-masculinité plus marquée chez les personnes en curatelle renforcée ou aménagée (56,9 % d’hommes) et plus généralement en curatelle (56,8 % d’hommes). En revanche, parmi les personnes ayant une tutelle ou une sauvegarde de justice, la proportion de femmes est supérieure à la moyenne (respectivement 52,4 % et 52,7 % contre 46,9 % pour l’ensemble des mesures prises en charge par les UDAF).

Lire le rapport annuel

 

Categories: Majeurs protégés Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks