Neveu à charge

Bonjour, j’ai mon neveu à charge depuis 1 an et demi. En accord avec ses parents, un montant de 220 euros par mois était fixé pour tous les besoins de l’enfant. Mais, ils ne me paient pas tout le temps et ne me verse plus que 100 euros depuis 1 an. Les parents sont de gros fumeurs de cannabis et dépensent leur argent pour leur bien-être personnel sans penser à leur enfant. J’envisage de faire une demande d’ASE afin d’en d’avoir la garde (sur les conseil de l’assistante sociale). J’ai prévenu les parents. Ils m’ont répondu qu’ils allaient reprendre leur fils. Ils ne se soucient nullement de son bien-être moral et scolaire ; il est bien ici et ne veut pas partir. Quelqu’un pourrait-il témoigner d’une situation similaire ? Merci

  1. Gareil-Sutter
    15/03/2013 à 15:11 | #1

    Bonjour,

    Je ne peux pas vous aider en partageant une expérience similaire mais je me permets de vous indiquer une porte de sortie pour clarifier la situation.
    J’ignore quel est l’âge de l’enfant (mais je le suppose mineur) et les rapports exacts que vous avez avec ses parents (dont je suppose que l’un ou l’autre est votre frère ou soeur) mais s’ils souhaitent le reprendre et si vous considérez que l’enfant serait en danger avec eux, c’est vers le juge des enfants qu’il faudra vous tourner (art. 375 et suiv. du cciv : Si la santé, la sécurité ou la moralité d’un mineur non émancipé sont en danger, ou si les conditions de son éducation ou de son développement physique, affectif, intellectuel et social sont gravement compromises, des mesures d’assistance éducative peuvent être ordonnées par justice à la requête […] de la personne […] à qui l’enfant a été confié […]) pour qu’il déclenche des mesures de protection de l’enfant, enfant qu’il pourrait vous confier si le foyer parental n’est pas en mesure de lui assurer une protection suffisante. C’est un mécanisme qu’on ne déclenche pas à la légère mais qui pourrait efficacement vous venir en aide pour le bien de cet enfant si les choses s’envenimaient.

  2. Douris
    15/03/2013 à 20:58 | #2

    Bonjour,
    Au lieu de l’assistance éducative, si vous souhaitez continuer à vous occuper de votre neveu, vous pourriez davantage penser à demander la délégation de l’exercice de l’autorité parentale devant le juge aux affaires familiales au vu de l’apparent désintérêt des parents dont vous parlez (art. 377 et 377-1 du C.civ.)

  1. Pas encore de trackbacks