Accueil > Divorce, Libéralités, Majeurs protégés, Mineurs, Réformes en cours, Régimes matrimoniaux, Successions > Plusieurs réformes en perspective, dont le pouvoir liquidatif du JAF !

Plusieurs réformes en perspective, dont le pouvoir liquidatif du JAF !

Le projet de loi relatif à la modernisation et à la simplification du droit et des procédures dans les domaines de la justice et des affaires intérieures, présenté en conseil des ministres mercredi dernier, habilite le Gouvernement à  réformer deux volets du droit des obligations : les règles relatives au droit des contrats et celles relatives au régime et à la preuve des obligations. Ce que nous attendions depuis longtemps… D’importants travaux ont déjà été menés sur le sujet.

Mais ce projet de loi autorise aussi le Gouvernement à prendre par voie d’ordonnance des mesures propres au droit de la famille, très attendues également…

  •  Administration légale

. Supprimer le contrôle systématique du juge lorsque l’un ou l’autre des parents est décédé, ou se trouve privé de l’exercice de l’autorité parentale ou en cas d’exercice unilatéral de l’autorité parentale ;
. Clarifier les règles applicables au contrôle des comptes de gestion.

  • Divorce

Articuler, en cas de divorce, l’intervention du juge aux affaires familiales et la procédure de liquidation et partage des intérêts patrimoniaux des époux. Ce qui permettra peut-être une fois pour toute de lever les incertitudes et de revenir sur les arrêts très controversés du 7 novembre 2012 (V. AJ fam. 2012. 2661, obs. Buat-Ménard et Le dossier « Liquidation du régime matrimonial« , publié en février 2013).

  • Libéralités/Successions

. Étendre aux personnes sourdes ou muettes la possibilité de recourir à la forme authentique pour établir leur volonté testamentaire ;
. Instaurer un nouveau mode de preuve simplifié pour justifier de la qualité d’héritier dans les successions d’un montant limité.

  •  Majeurs protégés

. Permettre au juge de prononcer des mesures initiales pour une durée supérieure à cinq ans en l’absence manifeste d’amélioration prévisible de l’état de la personne à protéger ;
. Simplifier les modalités d’arrêt du budget ;
. Privilégier le rôle, selon le cas, du conseil de famille, du subrogé tuteur ou du subrogé curateur dans le contrôle des comptes de gestion des mesures de protection ;
. Diversifier les auteurs et les modalités de l’avis médical requis par l’article 426 du code civil lorsqu’il est disposé du logement ou des meubles de la personne protégée ;
. Prévoir un dispositif d’habilitation par justice au bénéfice des membres proches de la famille d’un majeur hors d’état de manifester sa volonté, permettant de le représenter ou de passer certains actes en son nom sans qu’il soit besoin de prononcer une mesure de protection judiciaire.

  • Régimes matrimoniaux

Simplifier le changement de régime matrimonial en présence d’enfants mineurs

  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks