Accueil > À lire, Divers > Ne manquez pas la 113e édition du Code civil Dalloz !

Ne manquez pas la 113e édition du Code civil Dalloz !

9782247126750C’est bientôt la rentrée… Que vous soyez praticiens ou étudiants, je vous signale la parution du Code civil Dalloz 2014, outil indispensable si l’on veut être à jour de toutes les avancées législatives et prétoriennes. Et la réforme du  « mariage pour tous » n’est pas des moindres…

Pour la première fois cette année, le code civil Dalloz se décline en une version numérique feuilletable, accessible depuis n’importe quel ordinateur connecté à internet. Tout acheteur bénéficiera gratuitement de ce nouveau service (accès simplifié aux différentes matières, recherches en full text, impression). Il aura également la possibilité de recevoir gracieusement une lettre d’actualité bimestrielle au contenu fortement enrichi.

Interrogé sur ce qui fait du Code civil Dalloz un ouvrage de référence aussi incontournable qu’intemporel , Guilhem Cros, directeur de la collection des Codes Dalloz, souligne que cet « ouvrage vit avec le droit », « est en évolution permanente ». La dernière édition, non seulement intègre la loi du 17 mai 2013 sur le mariage pour tous avec un réexamen de l’ensemble de la jurisprudence pour en faire une présentation adaptée à l’institution désormais étendue aux personnes de même sexe, mais il s’enrichit de 500 décisions, ajoutées aux 28 000 qui constituent déjà le corpus jurisprudentiel. À cela, s’ajoute un savoir-faire séculaire, transmis depuis plus de 100 ans, d’une rédaction entièrement dédiée, interne à la Maison Dalloz, qui travaille en osmose avec une équipe d’universitaires, experts en la matière. Une fiabilité que l’on retrouve dans toute la collection.

Il n’est pas utile d’en dire plus. Qui ne connaît pas le petit code rouge ? Si vous demandez à un non-juriste quel ouvrage, selon lui, illustre le mieux le Droit, il vous répondra « le petit livre rouge » !

Acheter cet ouvrage

Code civil Dalloz, édition 2014, 113e éd., 40,85 €

 

Categories: À lire, Divers Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks