Accueil > Adoption > Situation des pupilles de l’État au 31 décembre 2011

Situation des pupilles de l’État au 31 décembre 2011

Selon une étude menée par l’Oned, au 31 décembre 2011, 2 345 enfants avaient le statut de pupille de l’État en France, avec de fortes disparités territoriales. À cette date, plus de quatre enfants sur 10 vivaient dans une famille en vue d’adoption.

Lors de leur admission, 44 % des enfants avaient moins d’un an et l’âge moyen des pupilles était de 7,6 ans.

Les enfants qui ne sont pas placés en vue d’adoption présentent des situations diverses. Toutefois, dans 46 % des cas, c’est parce qu’aucune famille ne leur a été trouvée, soit du fait de leur état de santé, de leur handicap ou encore de leur âge, soit parce qu’ils appartiennent à une fratrie.

Durant l’année, les conseils généraux ont accordé 5 887 agréments d’adoption, soit une baisse de 3 % par rapport à 2010. La baisse des demandes d’agréments est, elle, beaucoup plus importante : – 19 %. Au 31 décembre 2011, on dénombre 22 747 agréments en cours de validité.

Enfin, on retiendra que les 117 conseils de familles suivent 2345 enfants, soit en moyenne 20 enfants pas conseil ;  l’ONED estime que 8 % des enfants n’ont pas fait l’objet d’un réexamen annuel de leur situation, comme l’exige la loi.

Voir l’étude

 

Categories: Adoption Tags:
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks