Accueil > À lire, Autorité parentale, Concubinage, Mariage, Non classé, Pacte civil de solidarité > Familles recomposées : considérations pratiques

Familles recomposées : considérations pratiques

De nombreux couples font aujourd’hui le choix d’unions successives. Après un divorce ou une séparation, il n’est pas rare que chacun tente une nouvelle expérience dans le cadre d’un remariage, d’un concubinage ou d’un pacs. Parmi les questions que se posent les familles recomposées qui élèvent en couple les enfants issus d’une précédente union, deux retiennent plus particulièrement l’attention. Il s’agit, en premier lieu, de savoir quels sont les droits du beau-parent. En réalité, cette interrogation renvoie à des considérations pratiques. Mon concubin peut-il conduire mes enfants chez un médecin ? Mon partenaire doit-il participer aux frais d’entretien de mon fils vivant à notre foyer ? Mon époux pourrait-il le prendre en charge si je venais à décéder avant lui ? Quel intérêt la délégation partage de l’autorité parentale présente-t-elle ? En second lieu, les familles recomposées souhaitent savoir comment gérer leurs intérêts matériels et financiers, tant au quotidien que dans une perspective d’avenir. Quelles stratégies patrimoniales développer pour assurer des droits à la nouvelle famille sans nuire aux enfants issus de la première union ? Comment anticiper les problèmes que pose aux familles recomposées la survenance d’un décès ?

Clair et complet, l’ouvrage consacré aux familles recomposées, publié sous la direction d’Isabelle Corpart, maître de conférences à l’Université de Haute Alsace, donne des clefs aux praticiens du droit ou aux travailleurs sociaux que sollicitent les familles vivant des expériences de recompositions familiales.
 
Acheter cet ouvrage
Familles recomposées : le couple, l’enfant, les parents, les beaux-parents, le patrimoine, le logement, Lamy « Axe droit », ss. la dir. d’’Isabelle Corpart, 39,90 €
  1. Pas encore de commentaire
  1. Pas encore de trackbacks